L’ancien PDG de Google, Eric Schmidt, rejoint Chainlink Labs en tant que conseiller

Chainlink annoncé aujourd’hui que l’ancien PDG de Google Eric Schmidt a rejoint l’organisation en tant que conseiller stratégique. Schmidt a été PDG et président de Google de 2001 à 2011 et conseiller technique de la société mère du moteur de recherche, Alphabet, de 2018 à 2020.

En tant que conseiller stratégique, Eric Schmidt évaluera la performance de Chainlink, en recherchant et en fournissant des conseils pour trouver les forces, les faiblesses et les opportunités qui peuvent exister pour développer Chainlink.

« Les réseaux de blockchain et les oracles de Chainlink sont à un point d’inflexion crucial en termes de croissance et d’adoption, » explique le cofondateur de Chainlink Sergey Nazarov a dans un communiqué de presse. « L’expérience et les connaissances d’Eric en matière de création de plateformes logicielles mondiales pour l’innovation de nouvelle génération seront inestimables pour aider les développeurs et les institutions à inaugurer une nouvelle ère d’équité et de transparence économiques. »

Chainlink Labs, basé à San Francisco, a lancé le réseau Chainlink en juin 2017. Chainlink fournit des données du monde réel aux contrats intelligents d’Ethereum et d’autres réseaux blockchain par le biais d’un réseau d’oracle décentralisé. En d’autres termes, les données envoyées au réseau de nœuds de Chainlink peuvent être consultées sur d’autres réseaux via des contrats intelligents.

Chainlink, qui possède son propre jeton utilitaire (LINK) pour rémunérer les opérateurs de nœuds du réseau, est actuellement la 20e plus grande crypto-monnaie par capitalisation boursière, selon CoinGecko, avec plus de 9 milliards de dollars.

Chainlink Labs a plusieurs grands partenariats avec lesquels Eric Schmidt peut travailler. En octobre, l’Associated Press a déclaré qu’elle utiliserait Chainlink pour aider à vérifier que les articles ont été produits par ses rédacteurs. En 2019, Google Cloud a commencé à travailler avec Chainlink pour construire une API qui permet aux contrats intelligents d’interroger la base de données de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), qui intègre des informations provenant de plus de 9 000 stations météorologiques.

« Chainlink est un ingrédient secret pour débloquer le potentiel des plateformes de contrats intelligents et révolutionner les affaires et la société », a déclaré Schmidt. « Je suis ravi d’aider l’équipe de Chainlink Labs à construire un monde alimenté par la vérité« .